Electronicien de contrôle et de maintenance (ECM)

  • Niveau 4 (Bac) - anciennement niveau IV
Code(s) ROME 
I1305 I1307 H1504
Autre(s) appellation(s) 
Technicien de contrôle–essai–qualité en électricité et électronique, Technicien d'installation d'équipements industriels et professionnels, Maintenicien en électronique
Parcours de la formation 

Module Préparatoire : il vise à mobiliser les capacités cognitives des stagiaires (communication, expression écrite et orale, mathématiques, prise en main des outils informatiques bureautiques, préparation à l’habilitation électrique, anglais technique) autour de l’émergence ou de la finalisation du projet professionnel.
- Accompagnement au développement de compétences transverses et suivi médico-psycho-social.
Modules qualifiants : 3 grandes activités correspondent à ces modules :
- Intégrer, contrôler et réaliser les essais d'ensemble d'un système électronique et informatique,
- Installer et mettre en service un système électronique informatique à partir d'un cahier des charges d'installation,
- Assurer la maintenance d'un système électronique et informatique.
Accompagnement au développement de compétences transverses et suivi médico-psycho-social.
Périodes d’Application en Entreprises : elles ont pour objectifs de mettre les stagiaires en situation réelle de travail. Plusieurs périodes ponctuent et complètent ainsi les temps forts d’apprentissage des compétences

Diplôme ou titre obtenu 

Titre professionnel Électronicien de contrôle et maintenance - niveau IV - homologué par le Ministère du Travail.

Descriptif du métier 

La mission de électronicien de contrôle et maintenance est de faire fonctionner sur site ou en laboratoire des systèmes intégrant les technologies de l'électronique conformément à une spécification ou à un cahier des charges.
Son activité s'exerce dans les domaines de l'électronique professionnelle, des automatismes et de l'informatique industrielle.
L’électronicien de contrôle et maintenance travaille au sein d'une équipe, ses responsabilités sont d'ordre technique. Il participe au final à la bonne marche des process.
Il est placé sous la responsabilité d'un chef de service (Ingénieur ou Technicien Supérieur).
Il effectue :
- l'intégration, le contrôle et les essais,
- l'installation et la mise en service,
- la maintenance,
de systèmes électroniques au moyen d'appareils de mesures, de logiciels ou de bancs spécialisés et d'après les spécifications des équipements ou d'un cahier des charges. Il rédige les rapports correspondants.

Lieux d'exercice et circonstances habituelles de travail 

L’électronicien de contrôle et maintenance intervient chez le constructeur, le distributeur, l'installateur ou les entreprises utilisatrices
Les différentes situations de travail :
- Intervention en clientèle ou sur site pour l'installation, la mise en service et la maintenance.
- Travail en poste sédentaire en atelier pour la réparation, le test et le contrôle de systèmes ou d’équipements.
- Travail en poste mixte dans les PME où l'activité est répartie entre l'atelier et le site.

Aspects fonctionnels et médicaux 

Intégrité fonctionnelle des 2 mains, pas de troubles visuels importants

Conditions d’accès 
  • Orientation sur décision de la Commission des Droits et de l'Autonomie des Personnes Handicapées
  • Conditions particulières à vérifier auprès de chaque établissement
  • Visite d'accueil préalable possible
Rémunération 

Pendant votre stage de formation, vous bénéficiez d'une rémunération. Elle vous est versée par la Région.

Son montant varie entre 644 euros et 1 932 euros nets par mois, en fonction de vos emplois précédents.
En savoir plus

Lieux de formation

Prochaine(s) session(s) :
23/08/2022
Places disponibles:
8
Prochaine(s) session(s) :
10/08/2022
Places disponibles:
16
Rechercher un centre, une formation une prestation d'accompagnement